Saint-Dié-des-Vosges

 

Facebook Flickr YouTube

Politique de la Ville

Actualité

 

Kellermann : quel parc pour remplacer la bâtiment Bourgogne ?atelier Bourgogne
Afin d’améliorer le cadre de vie des habitants, la municipalité travaille sur la réalisation d'un espace public qui réponde aux attentes des habitants, sur l’emprise de l’ancien bâtiment « Bourgogne », avenue Léon-Grandjean dans le quartier Kellermann.
Après un questionnaire distribué en mars dernier, le projet a amorcé une étape supplémentaire avec un atelier participatif qui a eu lieu le mardi 4 juillet de 14 h à 17 h à KAFE-MPES.
Au programme : visite du site, résultats de l’enquête, échanges (avis et attentes), propositions de noms pour le futur parc. N’hésitez pas à vous inscrire auprès d’Anthony Hocquaux, médiateur social : ahocquaux@ville-saintdie.fr
 

 

Samedi 1er juillet 2017
Les quartiers de Kellermann et Saint-Roch/l'Orme étaient en fête.
Au programme : animations, jeux, musiques, petits plats délicieux, découverte de la nature et  bonne humeur malgré une météo un peu frisquette.
Le projet : les Rouleaux du nouveau monde, mené par l'association le Labo des Histoire et les médiathèques a également éte inauguré.
Une vingtaine d'association de quartier avaient uni leurs efforts pour la réussite de ce rendez-vous toujours très attendu.

Atelier visite24 mai 2017
Futur espace public de l’Orme : 2e acte !
Au mois de mars, vous avez été nombreux à vous mobiliser pour le premier acte de l’aménagement du futur espace public de l'Orme. La seconde étape de ce projet est l'organisation d'un atelier participatif qui aura lieu le mercredi 24 mai de 14 h à 17 h au bâtiment Louise-Michel. Au programme : visite du futur espace public, présentation des résultats de l'enquête, échange des avis et des attentes autour d'un pot convivial, temps de travail pour proposer des noms pour ce nouvel espace public.

Habitants, associations, commerçants… tout le monde est invité à cet atelier participatif, alors n’hésitez à diffuser l’invitation autour de vous !

Il est préférable de s'inscrire auprès de Jérôme Fonderflick, tél. 07 87 94 17 52, courriel : jfonderflick@ville-saintdie.fr

 

23 mai 2017
La Politique de la Ville met l’accent sur les services à la personne
Dans le cadre du Contrat de Ville liant la collectivité et l’État, la moitié du budget « Politique de la Ville » sera consacrée à des actions économiques favorisant le retour à l’emploi. Et ça n’est pas qu’un accord sur papier : depuis le mois de mars, un dispositif est mis en place autour des services à la personne, un secteur d’activité dans lequel de plus en plus de demandeurs d’emploi veulent s’investir mais aussi pour lequel les employeurs éprouvent des difficultés à recruter, en raison des exigences techniques et comportementales qu’il demande.

Confié à l’ARES (Association Relai Emploi Services), ce dispositif est un véritable parcours en trois temps : un diagnostic des besoins des entreprises et des informations collectives pour les demandeurs d’emploi ; une remobilisation par le coaching des personnes volontaires ; une formation ou réorientation via les partenaires de recherche d’emploi (Pôle Emploi, Mission locale…)

Confiées à l’AFPA, les deux premières étapes sont en cours de réalisation. Conseiller municipal délégué à la Politique de la Ville, Johan Ruh a pu rencontrer les bénéficiaires de ce dispositif à l’issue de la phase de coaching. Accompagné par Patrick Schmitt, directeur du Cabinet du Maire David Valence, et de Morgane Simon, chef de projet « Politique de la Ville », l’élu a tenu à rappeler qu’il ne s’agissait pas d’un « coup d’épée dans l’eau », que la volonté de « connecter l’offre et la demande » était bien réelle. « Aujourd’hui, chacun a sa chance, soulignait pour sa part Patrick Schmitt. Nos partenaires vont tout faire pour vous mener jusqu’à l’emploi. On va vous suivre, vous porter. »

service personne

 

9 janvier 2017
La nouvelle Maison de services au public (MSAP) est opérationnelle. Elle est située dans le quartier de Saint-Roch, place Jean XXIII, juste à côté de la pharmacie; n emplacement plus facile à trouver que celui de l’ancien relais de service public.
Le coût de cet aménagement est de 156.000 € dont 124.000 € de subvention versés de l’état dans le cadre de la Politique de la Ville.
La MSAP joue un rôle d’accueil et d’information des habitants avant de les orienter vers d’autres organismes (CAF, médecine, justice, police, GRDF, La Poste).
La liste n’est pas exhaustive, le maire David Valence, a annoncé d’autres permanences qui  participeront à l’animation de cette Maison de Services
Autre mission soulignée par le sous préfet Laurent Monbrun : l’information de la population sur les dispositifs d’aide à la création d’entreprise , qui sera mis en place  dans le cadre de la politique de la Ville.
La MSAP est ouverte les mardis matins, mercredis et jeudis toute la journée et les vendredis matins.

décembre 2016
Pommes, poires, quetsches, coings…
Des fruits cultivés en centre-ville : c’est une des réalisations de la municipalité dans le cadre de son l’Année verte.
Un verger pédagogique conservatoire a été inauguré vendredi 25 novembre 2016, rue d'Ortimont, sur l’emplacement d’un ancien boulodrome.
Deux autres vergers pédagogiques sont en projet pour les quartiers de l’Orme et de Kellermann
Cette plantation inaugurale s’est déroulée en présence du maire David Valence accompagné de Dominique Chobaut, adjointe aux affaires scolaires, Marc Frison-Roche, adjoint au développement durable et de Nicolas Blosse, adjoint aux quartiers villages et au sport
L’association des Croqueurs de pommes (Raymond Forterre) organisera pour tous les publics des ateliers pratiques de taille et de bouturage.
L’école d’horticulture et de paysage de Roville-aux-Chênes assurera la formation des équipes impliquées dans les espaces verts,
Les classes de Mmes Isabelle Nicolle, Gilliane Bordage et Stéphanie Simon de l’école Baldensperger ont également participé à cette action concrète pour offrir un bel espace naturel – et productif-  aux déodatiens

 

30 juin 2015
"Nous ferons tout pour que la vie dans nos quartiers soit plus belle encore qu'elle ne l'est aujourd'hui. C'est une grande fierté d'être le premier maire en Lorraine à la signer.
Ce n'est pas un hasard, Saint-Dié-des-Vosges est et sera demain une grande ville solidaire".
Paraphé par 16 signataires, dont le maire de Saint-Dié-des-Vosges David Valence, le préfet des Vosges Jean-Pierre Cazenave-Lacrouts et le vice-président du conseil départemental Alain Roussel – en qualité de représentant du président François Vannson, excusé – et en présence des principaux acteurs des domaines politiques, sociaux et de l’emploi déodatiens, ce contrat donne la feuille de routes aux collectivités locales, à l’Etat, la CAF, l’Education Nationale ou le Pôle Emploi quant aux actions à mener vis à vis de ces quartiers, dans le but d’y améliorer la vie de ses habitants. « Des quartiers où la solidarité n’est pas un vain mot, car Saint-Dié-des-Vosges est une ville où la solidarité n’y est pas un vain mot » a affirmé David Valence quelques instants avant la signature, ajoutant que « depuis les années 50 et 60, il y a dans cette ville une tradition d’action sociale et de mobilisation. Ce n’est pas un hasard si Saint-Dié-des-Vosges est la première ville de Lorraine à signer un nouveau Contrat de Ville ».